Les Conseils de développement ont fait entendre leur voix le 24 juin

Les Conseils de développement ont fait entendre leur voix le 24 juin


Le 24 juin était organisée à l'Assemblée Nationale une journée de dialogue entre élus locaux, représentants syndicaux et patronaux, députés, personnalités qualifiées et représentants de la société civile pour contribuer à construire le monde d'après la COVID-19.
A ce titre les Conseils de Développement ont organisé une délégation de 11 membres, plurielle en termes d 'origine géographique, de catégorie socio-professionnelle et d'âge.
De Bordeaux, Angoulême, Nancy, Saint Quentin en Yvelines, Grandhamps des Fontaines, Sète, Grenoble, Brest, Valenciennes et bien sûr Lille, les membres des conseils de développement ont participé aux quatre ateliers qui traitaient de l'organisation de l'Etat et des missions des collectivités locales, des enjeux liés à la souveraineté, des nécessités environnementales et de l'engagement des acteurs dans les domaines de la formation, de l'emploi et de l'innovation.
Ces débats ont été très riches et ont trouvé beaucoup de points de consensus sur la nécessité que l'Etat pose un cadre clair avec des objectifs précis et partagés en amont afin que les territoires et les forces vives puissent ensuite décliner les actions permettant d'atteindre ces objectifs. Ce nouveau Contrat Social doit être soutenu par une volonté politique forte, faire participer tous les acteurs et donner les outils pour faire.
L'urgence d'une action concrète et forte a été mise en avant dans l'atelier sur l'environnement auquel participait Guillemette Lescure avec des opportunités à saisir que ce soit dans la réforme de la Politique Agricole Commune, dans la rénovation énergétique des logements ou encore dans la déclinaison d'une éco-conditionnalité des aides publiques.
Comme l'a indiqué Richard Ferrand en clotûre des débats une clause de revoyure est essentielle pour proposer des actions concrètes et aborder la question du financement de ces mesures.
Les conseils de développement étaient représentés dans tous les groupes et ont fait entendre leur voix soulignant l'efficacité de leur association aux politiques et à l'action publique en tant qu'instances permanentes de participation citoyenne et illustrant les propos d'exemples tirés de leur connaissance et expérience du territoire qu'ils représentaient.
Une journée qui s'est donc avérée très riche et porteuse d'espoir.

Evènements