La concertation sur 4 projets du Schéma Directeur des Infrastructures de transport démarre...

La concertation sur 4 projets du Schéma Directeur des Infrastructures de transport démarre...


La mise en œuvre du Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT) se poursuit. Afin d’être en conformité avec la loi de la Commission Nationale du Débat Public qui demande l’organisation de concertations préalables pour chaque projet, la MEL a approuvé les modalités de concertations préalables pour quatre futures lignes du Bus à Haut Niveau de Service et de tramway inscrites dans le SDIT

Les 4 projets concernés sont ,  le tramway du pôle de Lille et de sa couronne, le tramway sur le pôle de Roubaix-Tourcoing, la ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) entre Villeneuve-d’Ascq et Lille et la ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) entre Villeneuve-d’Ascq et Marcq-en-Barœul.

 La concertation préalable est une étape fondamentale dans la vie du projet. Il s’agit d’une étape primordiale qui doit permettre d’informer sur le projet et d’échanger avec l’ensemble des personnes concernées afin de construire une vision partagée des transports collectifs de demain.

 Les concertations auront une durée minimale de cinq semaines.

Des rencontres d’informations et d’échanges seront organisées en s’adaptant aux territoires concernés et le public sera informé des modalités précises des concertations (date et lieux des événements de la concertation…), au plus tard 15 jours avant leurs débuts par un avis d’ouverture.

 Les avis d’ouverture des concertations seront publiés sur le site internet de la MEL ainsi que dans deux journaux régionaux ou locaux diffusés dans le département du Nord. Ils seront également publiés par voie d’affichage dans les mairies des communes concernées et les dossiers de concertations pourront être consultés, pendant toute la durée des procédures sur le site internet de la MEL et des registres ouverts permettront au public de déposer ses observations. L’ensemble de ces concertations est envisagé pour le 1er semestre 2022. Elles permettront de nourrir la poursuite des études et notamment le programme des études de maîtrise d’œuvre qui pourraient ainsi être menées dès 2023.

Saisi par les élus de la Métropole européenne de Lille, le Conseil de développement a rendu une contribution sur le SDIT en mai 2019 qui a été présentée aux élus la même année.

vous pouvez la consulter sur notre site et à la suite de cet article.

Evènements

PUBLICATIONS