Maryse Barbatte: "Socrate incite chacun à tirer le meilleur de soi"

Maryse Barbatte: "Socrate incite chacun à tirer le meilleur de soi"


Maryse Barbatte est membre du bureau du Conseil de développement. Au service du développement de la Métropole lilloise depuis longtemps, elle reste enthousiaste quant à l'émergence  de nouvelles visions stratégiques porteuses de son rayonnement.

 

Ma nature résolument positive m'amène à appréhender toute situation singulière sous l'angle de l'opportunité… Il en est ainsi de cette période de confinement imposé : j'y vois notamment l'opportunité de réajuster certains de nos modes de fonctionnement professionnels et l'opportunité de (re)découvrir les vertus de la production et de la consommation locale.

J'y vois aussi l'opportunité d'honorer à sa juste valeur le temps qui nous est ainsi offert, propice à la (re)découverte de l'essentiel. Sans doute notre monde avait-il besoin de cette "respiration"…

Je vis activement le présent et me projette dans "l'après", avec le souhait que les graines actuellement semées germent ensuite très généreusement ! Je fais partie de ces personnes privilégiées qui peuvent poursuivre l'intégralité de leur activité professionnelle grâce à de très bonnes conditions de télétravail. Je forme le vœu que les bonnes pratiques de travail et réunions à distance, qui font leur preuve actuellement, puissent perdurer au profit de déplacements professionnels limités au nécessaire et possiblement décalés, limitant ainsi thromboses routières des heures de pointe et pollutions carbonées.

Habitante de la première région agricole de France et de la métropole lilloise dont près de la moitié du territoire est cultivé, je ressens un réel plaisir à consommer les productions locales dont de nouveaux points de distribution directe voient le jour pour s'adapter aux circonstances. Je forme le vœu qu'ils puissent se maintenir et se multiplier encore.

Ce territoire reconnu pour sa solidarité s'illustre chaque jour par ses initiatives citoyennes ainsi que par l'excellence de ses activités de recherche scientifique et médicale et ses adaptations innovantes. Je forme le vœu que l'industrie puisse y retrouver toute sa place dans une forme 4.0 en mode résilient.

Je forme le vœu que "l'après" nous trouve tous meilleurs, individuellement et collectivement, au bénéfice de ce territoire et de sa richesse humaine, économique et culturelle, et de notre belle planète, en capitalisant sur les prises de conscience et nouveaux comportements qui apparaissent vertueux. Socrate, qui incite chacun à extraire le meilleur de soi et à développer sa faculté d'adaptation, et Voltaire, qui invite chacun à cultiver son jardin à la grande découverte de soi et de l'autre, sont les bienvenus dans notre monde contemporain !

Parole à