Catherine Florent: « confinement » ne veut pas dire « repli » …Ouf !

Catherine Florent: « confinement » ne veut pas dire « repli » …Ouf !


Catherine Florent est membre du Conseil de développement depuis 2014 et du bureau depuis 2016, elle a participé à de nombreux groupes de travail et ateliers avant d'en animer plusieurs notamment sur le vivre ensemble ou le temps de la ville.

C’est une autre ère, suspendue et hors du temps habituel que nous vivons depuis quelques semaines maintenant…. « Confinement », un mot que mes pré ados ne connaissaient pas avant mars 2020… Cette parenthèse n’est pas enchantée mais elle est nécessaire… La vie s’adapte, notre vie s’adapte aux nouvelles règles fixées.

Pour ma part, gérante d’une PME, une agence immobilière, je télétravaille parce que c’est possible en gestion locative mais pour mes collègues, en vente, c’est chômage partiel… Pour eux, c’est plus long et il faut se réinventer. Pour moi, je jongle entre les appels et les mails des clients, le travail de fond de gestion, les devoirs des enfants, les repas à préparer, un peu de sport et les appels et what’ap aux amis et à la famille, aux confrères pour échanger sur ce qui nous arrive, sur les difficultés économiques à venir… Impossible de s’ennuyer !

Pourtant le temps est plus long et s’étire, différemment…. Moi qui ai, au sein du Conseil de développement, co-animé l’atelier sur le Vivre Ensemble, que va devenir celui-ci ?

Je regarde autour de moi et je vois fleurir les initiatives solidaires autour de moi : à 20 h dans ma rue, avec des collectifs d’habitants qui se mettent en place pour des repas aux SDF (« Pour eux »), ou dans mon activité professionnelle où la Fédération de l’Immobilier (FNAIM) dont je suis la secrétaire générale pour le Nord organise la mise à disposition de logements meublés sans locataires pour les soignants ou les femmes victimes de violences conjugales…

Le Vivre Ensemble ressort de toutes ces initiatives et ce concept n’a pas fini de nous surprendre et de s’adapter à toutes les situations ! J’ai ainsi pu le mettre à l’épreuve de la situation actuelle : « confinement » ne veut pas dire « repli » …Ouf !

Parole à