parc de l'orchidée: un projet nature à vocation transfrontalière

parc de l'orchidée: un projet nature à vocation transfrontalière


Dans le cadre de sa politique Espace Naturel Métropolitain, la Métropole Européenne de Lille (MEL) s’est engagée à préserver et développer la trame verte et bleue du territoire Val de Lys. La première étape - « le projet Corrid’Or » - a abouti à la réalisation d’une stratégie commune pour la mise en œuvre du parc transfrontalier Leievallei – Parc de la Lys. Dans la continuité du travail entrepris avec les partenaires belges, la MEL a intégré un nouveau projet dans le cadre du programme Européen Interreg V : le projet VALYS intégrant le parc de l’Orchidée.

L’idée fait son chemin avec le parc de l’Orchidée

Liaisons douces, voie verte, parc naturel, espace transfrontalier, protection de la nature, le parc de l’Orchidée a de nombreux atouts. C’est un espace clé, au cœur de la ville de Comines, pour recréer une proximité avec la nature, la Lys et son délaissé. Le site de réflexion couvre environ 20 hectares. Il est ceinturé par deux zones d’activité, des quartiers d’habitation, la rue de Wervicq ainsi que par un délaissé de la Lys au nord, servant de frontière avec la Belgique où se trouve le site du Balokken. La zone est actuellement desservie par un chemin communal où il existe une servitude liée à un réseau d’assainissement.

Pour penser et améliorer cet espace et ses usages, son cadre de vie et ses équipements, la Métropole européenne de Lille, la Province de Flandre Occidentale et la commune de Comines, travaillent aujourd’hui à sa requalification...Le projet devrait faciliter la création de nouveaux espaces verts et de nature.
Recemment la MEL a mené une concertation avec les habitants sur sa plate forme de participation citoyenne.

Du côté de l'eurométropole