Le conseil apporte sa contribution à la reflexion sur l'attractivite de la metropole

Le conseil apporte sa contribution à la reflexion sur l'attractivite de la metropole


Le Conseil de développement a poursuivi ses  travaux sur l'attractivité de la Métropole au cours du 1er semestre 2018 !

Le Conseil de développement poursuit ses travaux sur l'attractivité de la Métropole !

Parfois glaciale avec l'échec de l'accueil de l'Agence européenne du médicament, parfois au beau fixe avec la désignation de la MEL comme Capitale mondiale du design, l'attractivité métropolitaine interroge. En quoi et comment notre sensibilité de citoyen métropolitain peut-elle formuler quelques pistes supplémentaires pour renforcer cette attractivité. Tel était l'objet de deux séances plénières en décembre 2017 et au printemps 2018. Quels sont les aspects importants à valoriser ou à corriger, que doit offrir la métropole à ses nouveaux arrivants, comment mesurer la satisfaction d'être métropolitain, tous ces points ont été abordés par petits groupes lors de cette session de travail collectif. Les échanges furent nombreux, la production fructueuse.Le 2 juillet le conseil a remis sa contribution au Président de la MEL Damien Castelain qui a à son tour donné sa vision de l'attractivité de la Métropole et présenté comment il entendait la renforcer au travers de différentes actions dont la création d'une agence de l'attractivité.

CE QUE DIT LA CONTRIBUTION DU CONSEIL...

Le Conseil de développement identifie 3 valeurs sûres de l'attractivité métropolitaine:

  • l'accueil, la fête, la solidarité: "la MEL, une métropole conviviale"
  • une métropole qui bouge , vivante et créative: "la MEL une métropole agile"
  • un patrimoine urbain et architectural: " la MEL, une métropole riche de son histoire"

Côté faiblesses, le Conseil identifie 4 handicaps majeurs sur lesquels il appelle à un renforcement des politiques publiques permettant de les dépasser:

  • une métropole trop discrète voire invisible
  • des espaces publics indignes d'une métropole européenne
  • une nature peu accessible
  • des difficultés réelles mais trop souvent stigmatisées

LE 2 JUILLET: SIGNATURE D'UN AVENANT AU CADRE DE COOPÉRATION DU CONSEIL DE DÉVELOPPEMENT

La plénière du 2 juillet fut aussi l'occasion pour le président de la MEL Damien Castelain et le président du Conseil de développement de signer un avenant au cadre de coopération qui régit les relations du Conseil de développement et de la MEL. Cet avenant avait été adopté par le Conseil métropolitain le 15 juin. Il officialise l'évolution des modalités de saisines du Conseil en organisant mieux les relations entre les éluset services de la MEL et le Conseil de développement . La nouvelle procédure prévoit notamment des réunions avec l'élu auteur de la saisine en amont et en aval du travail du Conseil de développement.Elle prévoit aussi que le rapport définitif puisse être présenté dans la commission thématique de la MEl concernée. Cet avenant toilette également les modalités de désignation du Président et de désignation des nouveaux membres lors de chaque renouvellement partiel afin de mieux les faire coller à la pratique.

Evènements