Après l'adoption du SDIT: la MEL poursuit les études sur les grandes infrastructures de transport et saisit la CNDP

Après l'adoption du SDIT: la MEL poursuit les études sur les grandes infrastructures de transport et saisit la CNDP


Pour rappel, en juin, les élus métropolitains ont adopté à l'unanimité un plan de développement de ses infrastructures de transport pour un investissement estimé à environ deux milliards d'euros.

Ce plan prévoit la création de 27 nouveaux projets dont cinq lignes de tramway : Neuville-en-Ferrain, Tourcoing, Roubaix et Hem ; liaison entre Roubaix et Wattrelos ; liaison entre Lille, Wattignies et Seclin ; liaison entre Lille, Loos, Haubourdin et Hallennes-lez-Haubourdin et liaison entre Lille, Saint-André-lez-Lille, Marquette-lez-Lille et Wambrechies…

Le conseil métropolitain a décidé lors de sa séance du 11 octobre de saisir la Commission nationale du débat public (CNDP) afin d'associer l'ensemble des métropolitains comme l'impose le respect du Code de l'environnement…

La MEL a acté la poursuite des études engagées et décidé de saisir la CNDP afin de permettre la tenue d'une concertation publique au premier semestre 2021. Elle a également sollicité la région Hauts-de-France pour saisir conjointement la CNDP sur la création d'une ligne de tramway entre Lille et Wambrechies et sur le devenir de la ligne ferroviaire Lille-Comines.

Saisi par la MEL, le Conseil de développement a rendu une contribution sur le Schéma Directeur des Grandes Infrastructures de Transport (SDIT), retrouvez cette contribution en cliquant sur le lien ci-dessous.

Evènements

PUBLICATIONS